«

»

sept 04

Comment prendre toutes vos décisions en moins d’1 minute

Dans mon article précédent, “Êtes-vous bloqué en mode Pause?”, je vous invitais à remettre votre vie en mouvement par la dynamique de la prise de décisions. Et peut-être êtes-vous resté sur votre faim en vous demandant comment faire?

Laissez-moi donc vous expliquer aujourd’hui comment prendre très simplement toutes vos décisions.

En moins d’1 minute chrono!

 

Décider en 1 minute chronoDécider en 1 minute chrono

Ne restez pas figé! Décider, en moins d’1 minute chrono!

 

Parfois nous devons prendre des décisions qui comportent une ou plusieurs inconnues, sans pouvoir présager des conséquences qu’aura chaque alternative. Ceci est particulièrement vrai des grandes décisions de notre vie, comme quitter un emploi, s’engager dans une relation, y mettre fin, ou encore déménager dans une ville nouvelle.

Lorsque vous vous trouvez confronté(e) à une telle décision, que faites-vous ?
Ne pouvant connaître par avance les répercussions de votre choix, vous vous efforcez de les imaginer au mieux. Et même si vous n’aimez pas ce que vous avez, vous vous demandez probablement si les alternatives ne seront pas pires. C’est ce qui fait qu’en général, dans de telles situations, les gens se figent.

D’une certaine manière, chaque décision revient à choisir entre maintenir le statu quo et changer. Or quand nous ne pouvons être certain qu’un changement nous apportera quelque chose de meilleur, par défaut nous avons tendance à rester immobiles.

 

Laissez-moi vous donner une méthode très simple pour prendre ce genre de décisions.
Dans la plupart des cas, cela ne prend pas plus de 60 secondes pour évaluer n’importe quelle option.

 

 

Soi-mêmeDécider, c’est se définir soi-même

Faites de vos décisions des actes d’expression de soi

 

Pour chaque alternative à considérer, posez-vous la question: « Est-ce que c’est vraiment moi ? ».

Ce que vous vous demandez alors est dans quelle mesure chaque option est une juste expression de qui vous êtes véritablement. A quel point chaque alternative reflète votre vrai Vous

 

Quand nous envisageons les choix que nous avons à faire comme étant davantage que de simples options – mais comme étant des affirmations créatives d’expression de soi – certaines décisions deviennent beaucoup plus faciles à prendre.
Vous pouvez vous dire à vous-même «Ce chemin ne va pas être facile, mais je sais que c’est la bonne voie parce que c’est Qui je suis.» Ou vous pouvez tirer la conclusion que «Peu importe les efforts que je fais pour suivre cette voie, je sais au plus profond de moi que ce n’est pas Qui je suis. Ce n’est tout simplement pas moi. »

 

Attention toutefois à bien faire la distinction entre cette étape de l’évaluation et le fait de rassembler le courage nécessaire pour agir sur sa décision. Ce n’est pas parce que la mise en œuvre prévoit d’être difficile que la décision doit l’être également. Vous pouvez reconnaître que vous êtes dans une situation qui ne vous convient pas, même si vous n’avez pour le moment pas la capacité de faire quoi que ce soit pour la changer. Le courage d’agir arrivera plus tard.

 

 

Même faire ses courses, c'est déciderMême faire ses courses, c’est décider

Voici quelques façons de mettre cette méthode en application

 

Vous pouvez utilisez la formule du “Est-ce vraiment moi?” par exemple pour décider si:

- Ce travail est-il vraiment moi ?

- Cette entreprise est-elle vraiment moi ?

- Est-ce qu’être employé (ou entrepreneur ou investisseur ou commerçant) est vraiment moi ?

- Cette relation est-elle vraiment moi ?

- Cette ville est-elle vraiment moi ?

- Cette maison est-elle vraiment moi ?

- Ce livre que je suis en train de lire est-il vraiment moi ?

- Cette chemise/robe/cravate est-elle vraiment moi ?

- Cet ami est-il vraiment moi ?

- Ce passe-temps est-il vraiment moi ?

- Cette voiture est-elle vraiment moi ?

- Cette nourriture est-elle vraiment moi ?

- Cette habitude est-elle vraiment moi ?

- Cette croyance spirituelle ou religieuse est-elle vraiment moi ?

- Ce niveau de forme physique est-il vraiment moi ?

 

Comme vous le voyez, c’est une méthode que vous pouvez utiliser dans votre quotidien, aussi bien pour les grosses décisions que pour les petites, et même pour sélectionner simplement les produits à mettre dans votre caddy de supermarché.

 

Mais comment faire pour savoir si quelque chose correspond vraiment à Qui l’on est?

 

 

Magnifying Glass over DictionaryQualifier Qui l’on est

Mettez des mots dessus

 

Si vous avez du mal à décider si une option est vraiment vous, décrivez-en simplement les caractéristiques à voix haute.

Quand vous pensez par exemple à changer de métier, décrivez le nouvel emploi que vous envisagez.
Est-il sûr ou risqué ? Routinier ou excitant ? Social ou solitaire ?
Maintenant demandez-vous si ces mêmes adjectifs pourraient décrire la personne que vous êtes.
Aimez-vous la sécurité ou le risque ? Êtes-vous routinier ou changeant ? Social ou solitaire ?
Et donc, cette carrière est-elle vraiment Vous ?

 

Quelquefois, cela peut devenir un peu stupide, mais il est certain que vous gagnerez quelques éclairages intéressants sur vous-même si vous voulez bien juste me faire plaisir et jouer le jeu.

 

Si vous vous en sentez l’audace, vous pouvez même appliquer cette méthode avec vos proches relations. Cela vous en apprendra beaucoup sur les personnes qui vous conviennent le mieux… et les autres.
Si votre relation actuelle vous semble battre quelque peu de l’aile, ce processus vous montrera pourquoi.
Il vous permettra de voir où votre moi réel et la réalité que vous expérimentez manquent d’alignement.

Et il vous aidera à rapprocher de plus en plus l’un de l’autre.

 

Se gagner soi-mêmeSe gagner soi-même

Renforcement positif

 

Quand vous prenez une décision en utilisant la formule « Est-ce que c’est moi ? », vous vous appuyez en effet sur une version idéalisée de vous-même pour comparer les différentes options. C’est votre meilleur vous-même. C’est qui vous êtes dans vos rêves et dans les buts que vous poursuivez. C’est Qui vous voulez être et devenir.

Et que se passe-t-il quand vous remplissez votre vie avec les personnes, les lieux et les objets qui reflètent au mieux votre Vous idéal?
Par osmose, vous commencez à adopter davantage de ces qualités vous-même. Avoir ces personnes et ces objets dans votre vie, être dans ces lieux que vous avez ainsi choisis, est un rappel constant du genre de personne que vous vous efforcez d’être. Même quand la réalité ne colle pas vraiment à votre idéal, ils vous ramènent encore et encore à l’image positive de Qui vous êtes au fond de vous. Vous n’avez même pas à y réfléchir.

 

 

Regardez autour de vous.

A propos de quoi pouvez-vous dire que c’est réellement Vous?
Qu’est-ce qui ne l’est pas?
Et que pouvez-vous faire à propos de ce qui, dans votre vie, tombe dans cette dernière catégorie?

 

Vous aimez cet article?
Parlez-en autour de vous en cliquant sur les icônes Facebook et Twitter en haut de cette page.

Merci!

 

 

*Traduit et adapté d’un article du blogueur américain Steve Pavlina

 

 

Vous avez aimé cet article?!

Recevez gratuitement par mail, au fur et à mesure de leur parution, toutes les nouvelles publications du blog Bien-Être dans sa Vie

No related posts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>